Nous sommes dans une ère visuelle, où la poitrine est considérée comme un élément de séduction et un symbole de féminité, en effet la poitrine met en jeu l’image de soi.

Cependant, il est assez fréquent que les femmes soient insatisfaites de leurs seins. Jugés souvent comme trop petits, pas en adéquation avec la silhouette ou encore source de complexe. Seule une intervention de chirurgie esthétique peut alors corriger ce défaut de la poitrine et ceci par la mise en place d’implants mammaires.

Implants mammaires : Ce que vous devez savoir

L’opération la plus commune en matière d’augmentation de la taille des seins reste la pose d’implants mammaires. Que doit-on alors savoir de ces derniers?

La prothèse ou implant présente une enveloppe ou étui en silicone, contentent un produit de remplissage (gel de silicone ou sérum physiologique) .L’implant mammaire a été scientifiquement validé comme inoffensif sur le sein, n’exposant en aucun cas les femmes à l’apparition d’un cancer. S’adaptant à toutes les morphologies, les prothèses sont de tailles, formes et poids différents.

Choisissez la forme de vos implants avec soin:

Les prothèses mammaires existent en deux formes principales selon les préférences et la morphologie du patient :

  • Les prothèses mammaires rondes dites en forme de pomme :

Ces prothèses sont idéales pour des femmes ayant des seins légèrement affaissés. Elles apportent du volume sur la partie supérieure du sein et donnent un effet « push-up » permanent.

  • Les implants mammaires anatomiques, ovales ou en forme de poire :

Ces prothèses ont une forme en « goutte d’eau » qui permet de garder un aspect naturel et une silhouette harmonieuse. Elles sont idéales pour les silhouettes très minces et les femmes qui n’ont pas ou ont peu de sein.

Qu’en est –il de la résultante cicatricielle ?

En fonction de votre chirurgien et des spécificités de votre opération, il existe plusieurs types de cicatrices selon la zone d’implant :

  • Lavoie sous aréolaire : Il s’agit d’une petite incision bien dissimulée sur le pourtour de l’auréole qui entour le Son intérêt essentiel réside dans la grande précision de mise en place des implants.

 

  • La voie axillaire : Il s’agit d’une courte cicatrice d’environ 5 cm placée dans le pli de l’aisselle .Cette voie a pour avantage de laisser le sein indemne de toute cicatrices.

 

La voie sous mammaire : Il s’agit d’une incision quasi invisible au niveau du sillon sous mammaire. . Cette voie est surtout intéressante lorsque les seins sont légèrement tombants car la cicatrice est alors particulièrement dissimulée.

Le lipofilling : l’alternative aux implants

Augmenter sa poitrine sans recourir à des implants mammaires est tout à fait possible en chirurgie esthétique des seins: les injections de macrolane ou d’acide hyaluronique dans le sein étant désormais interdites, le patient peut opter pour le lipofilling. Cette opération consiste à transférer de la graisse soit du ventre, des cuisses, des hanches ou d’autres parties du corps où  les amas graisseux sont présents en excès, vers les seins. On parle alors d’auto-transfert de graisse par injection. Cette pratique peut se montrer fortement avantageuse pour le patient puisqu’elle lui permet d’une part d’affiner sa silhouette tout en gagnant du volume au niveau de la poitrine avec un résultat esthétique très naturel et surtout sans cicatrices. D’autre part cette opération permet d’écarter le risque de coque mammaire ou d’allergie puisqu’il s’agit de sa propre graisse.

En France, le lipofilling connait beaucoup de succès et est pratiqué avec des résultats impressionnants par plusieurs cliniques à l’instar de la Clinique Mozart à Nice.

Le lipofilling est indiquée pour :

– L’hypotrophie mammaire modérée.

– L’asymétrie mammaire modérée.

– Améliorer les contours du sein chez une patiente porteuse de prothèses mammaires.

Pour finir, il est important de savoir que pour avoir un résultat satisfaisant et harmonieux votre meilleur allié sera votre chirurgien traitant.  Ce dernier doit conseiller au mieux le patient sur les possibilités ainsi que l’adéquation entre sa morphologie et l’obtention d’un résultat le plus naturel possible.

 

LAISSER UNE RÉPONSE