Si dans la chirurgie des seins, l’augmentation mammaire est la plus fréquente, plusieurs autres possibilités existent, elles concernent essentiellement la ptose, couramment connue sous le nom du lifting des seins ainsi que la réduction de poitrine hypertrophique.

La première étant la remontée des seins :

Après les grossesses et allaitements ou des variations pondérales précoces, il peut y avoir une chute du sein, ce que l’on appelle une ptose, le sein affaissé.

On a donc des techniques chirurgicales qui permettent de le redresser en haut. Aucun cosmétique ne peut corriger ptôse mammaire, que seule une intervention de plastie mammaire, la mastopexie.

Outre cela, il y a la diminution des seins : L’hypertrophie mammaire est une pathologie qui est plus fonctionnelle puisque c’est le volume de sein qui a des conséquences négatives sur le dos, le poids etc.

En effet, certaines jeunes femmes ou jeunes filles ont des seins très lourds, ce qui peut les gêner pour faire du sport ou pour s’habiller par exemple.

Pour minimiser ces gênes, une intervention de réduction est exigée. Un autre chapitre de chirurgie mammaire plastique a vu la lumière du jour, c’est celui de la reconstruction mammaire envisagée après l’ablation du sein pour un cancer, soit en cas de malformation du sein (le syndrome de Poland).

Plusieurs moyens servent à la reconstruction mammaire :

Le plus simple consiste à mettre en place une prothèse, complètement camouflée par palettes de peaux transférées avec un muscle(les lambeaux). Une technique qui donne vraiment des résultats assez spectaculaires.

Source : Clinique-internationale-esthetique-tunis.com : Solution pour la ptose mammaire

LAISSER UNE RÉPONSE