Une personne âgée, qui a ses habitudes, enjouée, aime la vie, le bavardage, les dîners avec les amis et qui aime lire les beaux romans français autant qu’elle aime aller en bord mer.

Il se trouve que cette personne âgée est mon amie et qu’elle a besoin d’aide par des professionnels de la santé qui la qualifient en tant que personne non-autonome et qui a besoin d’accompagnement pour les gestes de la vie quotidienne.

C’est une façon élégante de dire que mon amie a besoin d’aide pour se déplacer, se baigner, utiliser les toilettes, s’habiller, etc…

Récemment, et suite à des douleurs au niveau de ses jambes, elle ne peut plus marcher normalement, donc il fallait lui avoir une chaise roulante.

Je commence à me faire du souci

Il y a quelques mois, la société (sans citer le nom) responsable de lui fournir le soutien personnel adéquat à sa santé, lui a recommandé qu’il fallait deux personnes et non pas une pour s’occuper d’elle en raison de son état.

Les traitements médicaux prescrits par ses médecins ne lui faisaient aucun bien et son état a commencé à s’aggraver, non pas à cause des médicaments mais plus en rapport avec le moral, donc c’était psychologique et comme stipulé au début, mon amie aime la vie et soudain elle est devenue déprimée et triste.

Et ce n’était que le début de la suite de règles qui lui rendait la vie compliquée et inaperçue et ceci dans sa propre maison.

L’étape de la maison de retraite

Nous avons par la suite choisi un EHPAD pour l’installer et il semble qu’aujourd’hui, certains EHPAD en France et même des établissements publics ne fournissent pas les services appropriés ou conformes afin de répondre aux exigences de soins des résidents qui ont des besoins flagrants et plus élevés.

Il est indéniable que pour l’amélioration et le progrès de l’état de santé des personnes âgées, penser et faire en sorte de leur accorder plus d’assistance dans leur quotidien.

Pourquoi faire le boulot à moitié ou encore ne pas engager un nombre suffisant d’aides-soignants ?

Pourquoi le rétrécissement des budgets pour les personnes âgées non-autonome ?

Tout cela, conduit inévitablement à la maltraitance et le manque d’attention dans les EHPAD.

Aujourd’hui, des personnes comme mon amie sont confrontées à cette situation, choisir de rester dans un EHPAD ou demander de l’aide aux membres de leur famille, qui sont pour la plupart occupés dans leur vie quotidienne.

Enfin, la solution..

Une Société a intervenu sur ce sujet : Il n’y a pas assez de soins et d’accompagnements disponibles en EHPAD en France.

Cette société propose une alternative en l’occurrence une maison de retraite médicalisée ou les aides-soignants sont en nombre conforme par rapport aux résidents ou le ratio de 1 aide-soignant pour 1 résident est respecté, et surtout, de pouvoir lui offrir une bonne qualité de vie.

Mon amie va mieux et son état de santé s’est amélioré, le visage tout rose et épanoui, les balades en bord mer sous le soleil lui font beaucoup de bien, on peut se parler via sa tablette et la webcam installée dans sa chambre.

En conclusion, Carthagea s’occupe bien de mon amie…et un GRAND merci à Webeaute d’avoir publier mon histoire :).

LAISSER UNE RÉPONSE