C’était en 2004 que cette maladie s’est intégrée dans ma vie, je l’ai acceptée au début comme si c’était un cauchemar qui n’allait pas se réaliser, mais non, la maladie de Parkinson est là omniprésente.

Comment supporter la maladie de Parkinson

C’était dur et c’est toujours dur de supporter cette maladie mais pour avoir un bon moral, autant se dire que cette maladie est comme une autre, ou je vais guérir et tant mieux c’est rassurant, ou le contraire alors je dois accepter et surtout ne pas m’affaiblir devant cette situation très gênante je l’avoue.

La patience est une vertu

C’est en fait une maladie de longue haleine qui dure et qui demande une grande patience. En l’occurrence, je me suis créé une activité d’écrivain qui m’a permis d’écrire des histoires et contes pour enfants (genre Rémy) sur mes blogs que j’ai créé à la même période.

En effet, ils sont 3 blogs. Un blog culinaire, un blog de communication et un blog de contes divers.

C’était aussi peut-être pour oublier mon état maladif et éviter de déprimer et de voir les choses autrement et vivre normalement, en quelques sortes ces multiples activités étaient essentielles à mon épanouissement, j’en suis actuellement fortement aisée et bien dans ma peau.

J’espère le rester du moins. Toujours est-il qu’il faut surtout respecter le dosage quotidien des médicaments prescrits par mon médecin traitant sans oublier les séances de kinésithérapie bien sûre.

Alors voilà un peu le résumé de ma vie avec la maladie de Parkinson.

Bon courage à tous

Meilleurs vœux de rétablissement.

LAISSER UNE RÉPONSE